Le gingembre : prévention et traitement du mal des transports

Quelques personnes paniquent avant tout transport, qu’il soit terrestre, maritime ou aérien. Et pour cause, elles ont le mal des transports et ne savent pas comment surpasser ses symptômes. La phytothérapie offre la bonne solution comme prévention avant de voyager et aussi comme traitement : le gingembre.

Mal des transports, pourquoi ?

Nausées, hypersudation, hyperventilation, parfois vomissements sont les symptômes du mal des transports ou cinétose. Ce phénomène physiologique qui touche surtout les femmes et les enfants se traduit par l’incapacité du cerveau de percevoir des informations incohérentes issues des organes assurant l’équilibre. C’est le système vestibulaire, organe sensoriel dans l’oreille, responsable des sensations de mouvements ou de stabilité qui est confus, lorsque la vue, l’ouïe et les capteurs du corps d’équilibre dans l’espace sont contradictoires.

Le système vestibulaire stimulé d’une façon inhabituelle lors des transports entraine ses symptômes, vu sa proximité des centres nerveux supérieures et du centre de vomissement. Le mal des transports est senti à différents degrés chez les sujets. Chez quelques uns il est insupportable. Pour voyager tranquille, le gingembre sous toutes ses présentations soulage de la cinétose.

Les bienfaits du gingembre

Pour prévenir ou traiter le mal des transports, le gingembre représente une solution naturelle et efficace. Les racines de cette plante ont des effets anti-nauséeux, anti-inflammatoires, anti-oxydants. Elles protègent également l’estomac et stimule le péristaltisme. Son huile essentielle est un excellent digestif et induit le bon fonctionnement de l’estomac.

Le gingembre a toutes ses vertus pour traiter le mal des transports grâce à ses principes actifs :

  • le gingérol
  • shogaol
  • paradol
  • vitamines A et B.

Mode d’utilisation

Traitement préventif :

Il est préférable de prendre du gingembre avant d’entamer un voyage. Prévenir le mal des transports vous permet de vous déplacer en toute tranquillité.
La forme la plus recommandée est l’extrait sec de poudre de racines de gingembre. Pour prévenir les nausées, prendre 2 à 3 gélules une heure avant le voyage puis 1 gélule toutes les 3 heures.

En tisane à prendre avant le départ : faire infuser pendant 5 mn, 1 g de gingembre en poudre dans ¼ de litre d’eau. Vous pouvez prendre cette infusion même froide au cours de votre voyage.

Pour soulager les symptômes :

prendre 2 comprimés de 500 mg, en prises espacées.
Une goutte de cette huile essentielle est utilisée en massage sur le plexus cœliaque (haut du ventre, au niveau de l’estomac) ou en olfaction en déposant une goutte sur le poignet.

Si vous supportez le gout piquant du gingembre, vous pouvez prendre une pincée de poudre directement sur la langue ou la frotter avec des racines fraiches de gingembre.

Précautions :

Le gingembre est prohibé pour les enfants de moins de 6 ans.

(7)