Huile de ricin : Démêler le vrai du faux

L’huile de ricin est devenue un produit cosmétique de nécessité dans notre vie quotidienne. Elle impressionne par ses bienfaits naturels sur les cheveux et sur la peau malgré ses propriétés qui s’avèrent toxiques quand on ne sait pas comment l’utiliser. Sur la une de Bio, toutes les actualités sur l’huile de ricin nous sont relatées.

L’utilisation de l’huile de ricin est ancestrale avec son usage il y a plus de 2000 ans par la reine Cléopâtre et ses traces d’utilisation il y a plus de 4000 ans.

L’usage de l’huile revient en force après une longue absence. Elle prend la place de “super-cosmétiques” pour ses nombreuses vertus dans la pousse des cheveux et des ongles, ainsi que l’entretien de la chevelure et la peau. C’est aussi un remède pour les problèmes de digestions, toutefois, il faut être vigilant dans son mode d’administration.

Attention au mauvais usage de l’huile de ricin :

Originaire d’Egypte et d’Ethiopie, le ricin est une plante de la famille des Euphorbiacée, cultivée essentiellement en Inde. C’est une plante qui offre un fruit de grandes vertus, mais parfois très toxiques.

Le ricin est une plante de la famille des Euphorbiacée,son huile est obtenue par pression de la graine de ricin. Elle est riche en acides gras, inodore et de couleur légèrement jaunâtre. Au toucher, elle est très visqueuse et son utilisation n’est pas facile.

La ricine classée comme “agent biologique toxique de catégorie B” est l’un des composants du ricin. D’après Franck Dumeignil, Professeur chimiste à l’Université de Lille 1, “la ricine est un poison d’une toxicité phénoménale”, il la compare au “Parapluie bulgare” en pleine Guerre froide. L’écrivain bulgare Georgi Markov avait été empoisonné en pleine rue à l’aide d’un parapluie à l’embout trafiqué. C’est pour expliquer qu’à l’état naturel, le ricin peut s’avérer très toxique et qu’il ne faut pas s’aventurer à le cultiver chez soi.

Il vaut mieux laisser le soin aux spécialistes de vous faire bénéficier de ses bienfaits naturels.

Les bienfaits de l’huile de ricin sur les cheveux :

Grâce à sa richesse en acides gras essentiels et en vitamine E, l’huile de ricin, est très couramment conseillée pour redonner de l’énergie aux cheveux ternes et cassants. Elle favorise également la repousse en cas d’alopécie.

L’application régulière de l’huile de ricin offre aux cheveux de la vigueur et du volume. Accompagnez son application d’un massage ferme pour activer la microcirculation sanguine vers les follicules pileux.
Utilisée en petite quantités sur les cils et sourcils, elle permet de les tonifier et stimule leur repousse.

Elle est bénéfique pour les cheveux gras et à proscrire en raison de sa nature très visqueuse.

Les bienfaits de l’huile de ricin sur les ongles :

Sa richesse en vitamine E lui permet de renforcer les ongles. Appliquez quotidiennement quelques gouttes d’huile sur vos ongles puis massez-les délicatement, l’huile durcira la kératine et renforcera vos ongles.

Son action émolliente permettrait également d’assouplir les cuticules et de favoriser la guérison des petites coupures.

Les bienfaits de l’huile de ricin sur la peau :

Aussi paradoxal que cela puisse paraitre, le bienfait de l’huile de ricin sur la peau n’a pas fait ses preuves. Pourtant elle est encore utilisée contre les vergetures, en soin anti-âge et relaxant, soin anti-acné, contre les grains de beauté…

L’huile est très comédogène, son application risquerait d’obstruer les pores de votre peau et en raison de son action sur le pousse des poils notamment elle est à éviter sur le corps.

Les bienfaits de l’huile de ricin sur la santé :

L’huile de ricin est utilisée contre les douleurs articulaires, les colites, les hémorroïdes et les coliques. Elle possède des vertus laxatives, cependant, elle n’est plus utilisée à cette fin car c’est un purgatif violent voir mortel.

(64)